REGIONALES – Nos propositions

SANTE UNE REGION QUI VOUS PROTEGE

1. Assurer à chaque habitant un accès aux soins d’urgence cardiaque et obstétrique à moins de 30 minutes de son domicile 

  • Grande commande publique d’équipement d’intervention pour 10 millions d’€ et financement de 1000 équipements d’urgence​
  • Créer des Maisons d’urgences de proximité, équipées et encadrées par un réseau de correspondants formés aux premiers secours,  pouvant travailler à distance avec un professionnel ​
  • Équiper les zones situées à plus de 30 minutes d’une maternité de systèmes connectés aux urgences obstétricales permettant d’aider les sages-femmes à distance​
  • Prise en charge jusqu’à 50% des frais de garde d’enfants durant la prise en charge de la future maman par les services hospitaliers

2. Du matériel de pointe pour les soins de proximité 

  • Assurer le raccordement à internet rapide de tous les professionnels de santé​
  • Augmenter le budget de l’aide régionale aux projets de maisons de santé jusqu’à 250.000€ pour l’acquisition de la structure et les travaux, contre 195.000€ aujourd’hui​
  • Financer les équipements de sécurité des structures de Santé (vidéoprotection, boutons d’alerte…) à hauteur de 50% afin de protéger les professionnels exerçant en zones difficiles​
  • Équiper l’ensemble des lycées de la région en purificateurs d’air (7 millions d’€/an)
  • Équiper les lycées volontaires et les principales gares en distributeurs de protections hygiéniques 

3. Faire de la prévention une priorité régionale  

  • Création d’une équipe régionale de prévention contre les addictions réunissant jeunes ambassadeurs, professeurs de santé, professionnels paramédicaux
  • ​Plan régional de lutte contre les maladies de la sédentarité et les troubles de l’obésité (consultation annuelle de bilan nutritionnel financée par la région) ​
  • Lancement d’un plan d’action pour la Santé mentale ; la région s’interessera aux « Parcours de vie » en incluant dans les facteurs de détresse psychologique l’accès au travail, au logement et à la culture​
  • Bonification de financement aux associations sportives accueillant du public de 60 ans et plus​
  • 2 millions d’€ pour soutenir les aidants et mobiliser les entreprises de la région dans la recherche sur les maladies d’Alzheimer et de Parkinson
  • Création d’un dispositif d’alerte pour lutter contre le harcèlement scolaire

Par le rassemblement de tous les acteurs de santé de notre région autour de cette politique ambitieuse, nous voulons faire de Toulouse et de Montpellier, deux villes historiques de la médecine, les places fortes de la
santé en France.

4. Faire de l’Occitanie une région attractive pour nos soignants 

  • Créer une bourse pour les étudiants du domaine paramédical : 700€/mois pendant les 2 dernières années de formation, en contrepartie d’une installation de 3 ans minimum dans les territoires en manque de professionnels de santé. La région étendra cette bourse aux stages de fin d‘année des externes en milieu rural​
  • Soutien aux centres de planification-contraception IVG avec 250 000€/an pour l’aide à l’acquisition d’échographes dans la limite de 50.000 € par installation ​
  • Accompagnement des maires par une équipe régionale avec prise de contact tous les 6 mois pour anticiper les besoins en matière de santé ​
  • Organiser des États généraux de la Santé dès le 1er mois de mandat, composé d’hospitaliers, de libéraux, d’entreprises et startup de la Santé, de logisticiens, de commerçants, d’entreprises et de syndicats





UNE GESTION PLUS SAINE POUR LA REGION

1. Une gestion rigoureuse dès la 1ère année de notre mandat​

  • Supprimer les doublons aux postes de direction sur le mandat en ne gardant qu’un directeur par thématique et service. Un organigramme clair, c’est de l’efficacité assurée
  • Assurer un suivi accessible et transparent de l’action régionale. Chaque habitant pourra retrouver un état d’avancement de chaque mesure annoncée et une date prévisionnelle d’achèvement sur le site de la région

2. Bâtir une vraie administration unifiée d’Occitanie

  • Dédoublonner tous les postes au plus vite (responsables de service et responsables délégués, directeurs de projets) pour réduire les coûts et limiter les excès bureaucratiques qui représentent un frein pour l’efficacité des politiques engagées par la Région
  • Engager une grande coopération avec les collectivités locales et rééquilibrer l’action de la région entre le soutien apporté aux métropoles et celui donné à la ruralité. Le 1er Vice-président de la Région sera en charge des territoires

3. Une région qui sait où elle habite​

  • Actuellement chaque réunion plénière coûte + de 100.000€ au contribuable et près de 500.000€ /an sont jetés par les fenêtres pour aménager une assemblée éphémère dans un parc des expositions. Depuis le début du mandat de Carole Delga, ce sont près de 2,5 millions € qui ont été sacrifiés pour contenter des accords politiciens. Dès notre arrivée aux responsabilités, nous lancerons une étude technique pour déterminer les aménagements simples pouvant être faits au siège de la région à Montpellier ou à Toulouse afin d’accueillir les réunions plénières. Il est temps de faire le choix de l’investissement modeste

4. Une région qui défend les valeurs de la république 

  • Conditionner les subventions régionales à la signature d’une charte d’attachement aux valeurs de la République, à la laïcité, à l’égalité femmes-hommes et à la transparence sur les origines des fonds dont dispose l’association. En cas de violation de cette charte, la Région demandera le remboursement complet de l’ensemble des subventions perçues par l’association depuis la signature de celle-ci

5. Une région au service de l’activité et de la créativité de ses habitants 

  • Pour toute demande de soutien à la Région, passé un délai de traitement de 4 mois, la réponse de notre administrationà celle-ci sera réputée favorable 
  • Convertir 20% des subventions en prêts et en participation au capital pour entrer dans une logique de partenariat et pour mieux régénérer nos capacités d’actions

6. Une région engagée pour une vraie gestion sociale 

  • Mettre en place des primes au mérite pour les agents de la région en réaffectant une partie des économies réalisées. Notre objectif de remise en ordre de l’administration régionale ne se réalisera pas sans l’engagement de nos agents

7. Réduire l’impact environnemental de notre administration régionale

  • Verdissement intégral du parc automobile de la région. Un pool de véhicules (électriques et hybrides) non attitrés sera mis en place pour les déplacements ponctuels nécessitant un trajet automobile – les déplacements en train seront privilégiés
  • Réduire de moitié les frais de déplacement des élus à l’issue de notre mandat (qui ont augmenté de 210.000€) par le recours massif à la visioconférence
  • Réduire les déplacements des agents de moitié à l’issue de notre mandat. Les kilomètres effectués par les agents ont augmenté de 78% et les coûts de déplacement de 390.000€ en 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s