L’inquiétant fichage politique de l’ONG Belge #EuDisinfoLab

Une ONG belge ‘ »EuDisinfoLab »vient de publier une liste de 55 000 comptes Twitter ayant été actifs pour évoquer l’affaire Benalla qui embarrasse fortement la Macronie.
Avec les données collectées, l’ONG Belge veut faire le lien entre les médias russes et les comptes Twitter ayant repris, partagés ou rédigés des tweets concernant cette affaire. L’ONG a d’ailleurs pour objectif de « lutter contre la désinformation« . On ne peut que s’interroger sur le but réel en constatant que les études se limitent à rechercher uniquement une ingérence Russe lors des élections dans plusieurs pays.
L’ONG vient de publier ses conclusions ainsi que les données collectées. Ainsi 55 000 comptes sont fichées par l’association en fonction des activités de chaque compte sur le réseau social et un second fichier lie une partie des comptes avec les critères suivants : « désinformation, Macron Leaks, rumeurs sur Benalla… « 
On peut s’interroger sur la légalité de la constitution de ce fichier par l’association partenaire de l’Union Européenne. La CNIL avait-elle été informée de la création et la diffusion public de ce fichier ? Quel usage peut il désormais en être fait par des tiers alors qu’il s’agit d’un fichier de données sensibles (orientation politique) ? L’association utilise des données personnelles (pseudos et certains sont des noms prénoms), et le site ne dispose d’aucune mention légale, d’aucune modalité d’exercice des droits d’accès & autres droits du droit belge et du RGPD.
En publiant ces données, sans l’accord des utilisateurs, elle offre l’opportunité à des tiers de les récupérer pour un usage totalement détourné d’un objectif statistique.
Deux cadres de notre fédération départementale, le Président de la fédération et le Trésorier, sont donc fichés par l’ONG. Aucun des cadres n’a donné son accord explicite pour participer à cette étude et être présents dans les fichiers de l’ONG.

Un fichage inquiétant en démocratie moderne. Nous ne pouvons que nous réjouir que la CNIL annonce qu’elle va instruire les plaintes reçues par de très nombreux internautes concernant ces méthodes intolérables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s