Retraites complémentaires : une nouvelle menace pour le pouvoir d’achat des retraités

Les Républicains des Pyrénées Orientales, dénoncent la nouvelle menace inacceptable qui plane sur les retraités alors qu’une baisse de 9% en 15 ans des retraites complémentaires pourrait venir amoindrir encore leur pouvoir d’achat, déjà fortement impacté par la hausse de 25% de la CSG, dans le cadre du processus de fusion des régimes complémentaires de retraites.

Cette perspective angoissante pour nombre de nos seniors a pour cause le renoncement de l’exécutif à poursuivre une réforme indispensable du système des retraites, dans la lignée de celles conduites courageusement par les gouvernements Balladur en 1993, Raffarin en 2003 et Fillon en 2010.

En refusant d’agir sur l’âge légal de départ et sur la durée de cotisation, le gouvernement laisse comme seule variable d’ajustement la hausse des cotisations ou la baisse des pensions. Avec François Hollande, ce sont les cotisations qui avaient augmenté. Avec Emmanuel Macron, ce sont les pensions qui pourraient baisser. Dans un cas comme dans l’autre, les réformes de fond sont mises de côté, car ce n’est pas la promesse d’Emmanuel Macron de mettre en place un pseudo régime universel qui réglera la seule question qui vaille : la nécessité de cotiser plus longtemps face à l’allongement de l’espérance de vie !

Les Républicains des Pyrénées-Orientales appellent le gouvernement à prendre conscience du sort scandaleux qu’il réserve aux retraités et futurs retraités qui auront cotisé durant toute leur vie professionnelle et à mettre en œuvre les réformes structurelles qui s’imposent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s