Il faut faire cesser immédiatement le scandale du tirage au sort des étudiants

Au cœur de l’été, 87 000 bacheliers sont encore dans l’attente d’une « admission post-bac ».

Par une circulaire du 24 avril adressée aux recteurs et aux présidents d’universités, le gouvernement précédent a autorisé le tirage au sort des étudiants pour l’admission en première année de licence ou en première année commune aux études de santé.

C’est une pratique délirante, profondément injuste et anti-républicaine, qui conduit à fermer la porte de l’enseignement supérieur à des bacheliers méritants.

Il est totalement incompréhensible que cette circulaire honteuse soit toujours en vigueur : la ministre de l’enseignement supérieur n’envisage d’y mettre fin qu’en 2018.

Nous appelons le Premier ministre à prendre ses responsabilités, à abroger immédiatement la circulaire du 27 avril et à garantir que, dès la rentrée universitaire 2017, aucun étudiant n’ait été choisi ou écarté par tirage au sort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s