La conférence nationale du handicap: c’est trop tard,vous avez perdu 4 ans !

Cette dernière conférence nationale du handicap du quinquennat de François Hollande aurait dû légitimement faire le bilan d’une politique conduite tout au long de la mandature socialiste par le Président de la République et la Secrétaire d’Etat, Ségolène Neuville.

En réalité, le gouvernement de gauche a fait, pendant 4 ans, le choix des atermoiements dans le champ de l’accessibilité, de l’impensé dans la politique d’emploi des personnes handicapées et de la relégation de la compensation à un niveau départemental fragilisé par la baisse des dotations publiques.

Quant aux ressources des personnes handicapées, là où Nicolas Sarkozy avait tenu l’objectif d’une progression globale de 25%, François Hollande, par sectarisme, a purement et simplement gelé, dès sa prise de fonction, cette juste revalorisation de l’allocation aux adultes handicapés.

Quand ce 19 mai, lors de la CNH, on entend l’énumération des engagements d’un Président en fin de course, qui cherche-t-on à convaincre en catastrophe ? Les électeurs de 2017 ?

Les politiques en faveur de nos compatriotes handicapés ne supportent ni l’idéologie, ni le renoncement. Elles doivent s’inscrire dans l’idéal républicain d’une société inclusive, ouverte et engagée.

Mme Neuville, il est bien tard pour se targuer d’une politique offensive en faveur de nos compatriotes en situation de handicap.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s