Projet de loi « El Khomri »: quand les extrêmes se rejoignent

J’observe avec tristesse les conservatismes réunis, l’extrême droite et l’extrême gauche, qui s’opposent au projet de loi nécessaire d’assouplissement du contrat de travail, présenté par la ministre Myriam El Khomri. Ces opposants ne pensent pas un seul moment aux 3 500 000 chômeurs sans aucun emploi et aux 2 400 000 « sans emploi complet ». Ils oublient que la précarité existe  aujourd’hui à travers les CDD (Contrats à Durée Déterminée) renouvelés. En fait, ces opposants protègent uniquement ceux qui bénéficient d’un statut, sans se préoccuper de ceux qui craignent de ne jamais en avoir.

La loi El Khomri permet de fixer des règles claires pour les licenciements économiques, pour la fixation des indemnités de licenciement, au travers d’un barème ainsi que par la consultation des salariés de l’entreprise. Le projet de loi de la ministre du Travail est soutenu par les plus grands économistes, comme notamment le Prix Nobel d’Economie Jean Tirole, également Médaille d’or du CNRS… Cette loi aura pour effet immédiat de renforcer l’accès à l’emploi et de sécuriser l’organisation des entreprises.
C’est un projet de loi progressiste et bénéfique pour notre pays, mais comme toujours, en France, les conservateurs de tous bords se rejoignent pour que surtout rien ne bouge. Or, en ce qui me concerne, ce que je souhaite, c’est BOUGER ! afin qu’il y ait enfin moins de chômeurs en France.
Tribune de Jean-Marc PUJOL – Maire de Perpignan et Président de Perpignan Méditerranée Métropole

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s