Mauvaise gestion : le conseil départemental des Pyrénées-Orientales incapable de réduire son train de vie

Gérer c’est prévoir ! Avec cette nouvelle hausse d’impôt le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales et son exécutif départemental, présidé par Hermeline MALHERBE, montre son incapacité à anticiper l’impact des réformes socialistes sur les finances des collectivités territoriales.

Pourtant la Sénatrice-Présidente, votant les lois de la République, était pourtant bien informée des baisses de dotations de l’Etat. Elle aurait dû anticiper cette baisse en réduisant les frais de fonctionnement du Conseil Départemental. Mais y’a-t-il vraiment un capitaine à bord ?

Au lieu de réduire son train de vie, en réduisant ses frais de fonctionnement par exemple, Hermeline MALHERBE et ses soutiens socialistes ont préféré opter pour une hausse d’impôt de 3%. Il est en effet bien plus simple de piocher 3.5 millions d’euros de plus par an dans la poche des contribuables.

Et pour continuer de flamber sur le dos du contribuable, la gauche départementale attribue une villas avec piscine de fonction à l’un des cadres de l’administration.

Les difficultés du quotidien ce n’est pas pour eux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s