Une grande figure du Gaullisme vient de nous quitter

Avec la disparition d’Yves Guéna c’est une grande figure du Gaullisme qui vient de nous quitter.

Yves Guéna résistant à 17 ans, aura consacré toute sa vie au service de la France. « La tête à Paris, les pieds en Dordogne » aimait-il rappeler.

Au Sénat, comme dans toutes ses fonctions publiques, il laissera le souvenir d’un homme dont le sens de l’Etat, la rigueur et la fidélité étaient unanimement salués.

Il incarnait une France libre.

Notre pays vient de perdre un de ses grands serviteurs. Nos premières pensées vont à ses proches, à qui nous adressons nos très sincères condoléances.

Tribune de François CALVET – Sénateur des Pyrénées-Orientales

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s